Femmes contre l'hypersexualisation

 

Cette section contient des textes et un langage pour adulte. Cependant, aucun des textes n'incite à l'hypersexualisation. De plus, il n'y a aucune image à caractère érotique. Pour les personnes de 14 à 18 ans, la supervision des parents est fortement recommandées.

 

(Les noms ont été modifiés pour protéger la confidentialité)

Pour publier un message dans cette section, vous êtes prié d'écrire à l'adresse suivante:

Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Notez que seuls les textes non redondants, respectueux et édifiants seront proposés. La direction se réserve le droit de retirer un texte sans préavis.

 

Rachelle (étudiante)

« Lorsque j’ai eu ma première relation à l’âge de 14 ans, j’ai été très déçu parce que je me suis fait avoir. J’étais vierge et il savait qu’il ne risquait rien côté maladie. Il en a donc profité pour faire sauter le condom pendant la relation sans que je m’en aperçoive. J’aurai pu tomber enceinte et heureusement ce n’est pas arrivé. Plus tard j’ai su que plusieurs gars de l’école séduisaient des filles pour faire la même chose. Y a même une fille qui s’est fait dire quelque chose du style « ben c pas grave t’aurais rien qu’a t-faire avorter ! »

 

Caroline (Enseignante au primaire)

"Je vois souvent des petites filles porter des strings. Dès qu'elles s'accroupissent, on le voit distnctement. Cela fait réagir les garçons et j'ai du intervenir à plusieurs reprises depuis le début de l'année pour calmer leur exitation. J'ai averti les parents qui m'ont supportés dans ma décision de ne pas approuver ce type de sous-vêtement. J'imagine que si j'avais enseigné au secondaire, que la situation aurait été beaucoup plus complexe!?"

 

Sylvie (graphiste)

« J’ai eu un chum à l’âge de 11 ans. Pour moi c’était plus de l’amitié. Mais lui il avait d’autres idées dans la tête. Puis un jour, sans me demander la permission, il m’a enfoncé son doigt, vous savez où… Je ne lui ai plus jamais adressé la parole! »

 

Linda (mère au foyer)

« Lorsque j’étais ado je me suis fait un chum. Nous avons tout fait ensemble… Comme il n’était pas fidèle, on a attrapé une MTS… aujourd’hui j'ai 45 ans, quand j’y repense, je me rends compte que j’avais fait ça pour me venger de ma mère qui me "poliçait" tout le temps depuis que mon père était parti. »

 

Julie (technicienne en comptabilité)

« Je fréquente les réseaux sociaux depuis 3 ans et j’ai des conversations érotiques avec d’autres gars que mon « chum ». Depuis 6 mois environ, je passais plusieurs heures par soir sur ces réseaux. Les fins de semaine c'était pire encore. Cela a commencé à affecter notre vie de couple… Puis un jour, mon chum a découvert ces conversations érotiques et il m’a menacé de me quitter si je n’arrêtais pas. J’ai accepté, mais quand il a découvert que je lui ai mentis, il m'a quitté... et depuis, je le regrette amèrement car je me suis rendu compte que c’était un gars vraiment merveilleux. »