« Buffet à volonté sur le WEB :

enquête sur les ravages du XXX

chez nos enfants »

 

Ici je tiens à souligner le mot « ravages » dans le titre. Il ne s’agit en aucun temps d’une exagération. ce mot est bien choisi et représente la réalité. Cet excellent livre écrit par les journalistes Martin Bisaillon et Isabelle Maher contient des interviews auprès de jeunes accros et victimes de la pornographie. Ces témoignages sont très instructifs, car ils démontrent que tout jeune qui a commencé à consommer de la pornographie a un urgent besoin de thérapies.

De multiples témoignages y sont exposés. Je vous propose celui de « Paul » :

« La pornographie est un fléau. Il faudrait commencer par débanaliser. Je dirais aux jeunes de faire très attention, car c’est un piège. Ça a l’air banal, mais c’est plus dangereux qu’on croit. (…) Le "best" est de ne pas consommer de pornographie du tout »

…affirme Paul avec conviction « maintenant qu’il est devenu un adulte de 20 ans. Malgré toutes les thérapies qu’il a suivies depuis 10 ans, Paul consomme toujours de la pornographie. Il est addict et totalement dépendant de celle-ci. À cause de cette dépendance, sa vie sociale et affective est détruite, car il n’est pas capable de garder aucune « blonde». Il faut le dire et l’enseigner, la pornographie a la capacité de détruire des vies et des familles de manière pratiquement irrémédiable! D'autres effets de la pornographie existent, mais pour respecter la sensibilité des lecteurs nous préférons ne pas les exposer ».

Il est important de spécifier pour conclure cette partie, que dans le cadre d’une étude récente Philippe Chaillou, président de la Chambre des mineurs de la Cour d’Appel de Paris, rappelle qu’un nombre important d’agressions sexuelles ou de viols survenant dans le cadre familial, par exemple, se sont produits lors du visionnage « en famille » d’un film pornographique. De plus, affirme-t-il, de nombreux viols en réunion, les fameuses « tournantes », populaires dans les cités multiethniques, reproduisent des scénarios de films pornographiques.